Cavaillon : Un sans-abri battu à mort pour une dette de 10 euros, deux hommes écroués

Illustration. (Jose Hernandez/Camera 51/shutterstock)

Deux hommes de 37 et 43 ans ont été mis en examen et placés en détention provisoire pour le meurtre d’un sans domicile fixe de 54 ans, à Cavaillon (Vaucluse) ce jeudi. Une dette de 10 euros serait au départ de ce déferlement de violences.

Une agression ultra-violente a conduit à la mort d’un sans-abri de 54 ans à Cavaillon. Le quinquagénaire a été roué de coups par deux individus sur la place Fleury-Mitifiot le jeudi 18 novembre, vers 22h30. La scène a été filmée par un témoin indique France Bleu. Le quinquagénaire au sol a été roué de coups de pied et de poing au visage, par deux agresseurs qui ont parlé d’une dette de dix euros.

La victime n’a été prise en charge par les secours que le lendemain matin. C’est une commerçante qui l’a découverte dans la rue, alors qu’elle était blessée et en état d’hypothermie. A l’hôpital, les médecins ont diagnostiqué une hémorragie cérébrale et une fracture du nez détaille Le Dauphiné. La victime a été déclarée en état de mort cérébrale peu après. Son décès a été prononcé le samedi 20 novembre.

Ils se rejettent la faute

Dans le même temps, les policiers se sont lancés à la recherche des agresseurs. La veille, ils étaient intervenus pour une altercation entre trois individus alcoolisés, dont le défunt. Les deux autres hommes ont été identifiés puis interpellés par les enquêteurs. Ces derniers sont des marginaux habitant non loin du commissariat, qui sont déjà connus des servies de police d’après le quotidien régional. Âgés de 37 et 43 ans, ils ont rapidement confirmé qu’ils s’en étaient violemment pris à la victime le soir du 18 novembre. L’un et l’autre se sont rejetés la faute concernant les coups portés.

Le rapport d’autopsie a précisé qu’il n’était pas possible d’affirmer totalement que le défunt était décédé à cause des violents coups reçus, étant donné qu’il souffrait de pathologies et notamment d’alcoolisme. Les deux hommes ont été mis en examen et incarcérés.