Charente-Maritime : L’église de Tonnay-Charente a été profanée


Des photos des dégâts constatés dans l'église ont été diffusées par le maire de Tonnay-Charente.

L’église de Tonnay-Charente, près de Rochefort en Charente-Maritime, a été profanée par une ou plusieurs personnes ce samedi. Une enquête a été ouverte.

L’évêque de La Rochelle et Saintes, Monseigneur Georges Colomb, évoque une profanation. Les dégâts ont été constatés ce samedi vers 18 heures indique France Bleu. Le tabernacle, petit meuble sacré pour les catholiques, a été forcé. Des hosties ont été répandues au sol et l’hostie pour l’adoration a été dérobé, tout comme le plateau sur lequel elle se trouvait.

Des plaques de plâtre stockés près de l’harmonium ont également été jetés dans l’allée centrale.

Une messe « de réparation » ce jeudi

« Cette profanation abjecte est une blessure et une humiliation douloureuses pour l’ensemble des catholiques du diocèse », Monseigneur Georges Colomb à Sud-Ouest. Une messe dite « de réparation » sera célébrée ce jeudi 14 novembre à 18 heures, en l’église de Tonnay-Charente.

Une enquête a été ouverte afin de retrouver le ou les auteurs des faits. Toutes les hypothèses sont étudiées à ce stade.


Le maire de la commune Eric Authiat, a diffusé des photos des dégâts sur Facebook. « Tout notre soutien à Mr le Curé, au diacre et à l’Équipe pastorale », a-t-il écrit.