Charente-Maritime : Une fillette de 5 ans aurait été tuée par sa mère qui est dans un état critique


Illustration. (JPstock / Shutterstock)

Une fillette aurait été tuée par étouffement. Grièvement brûlée, sa mère a été secourue alors qu’elle venait de s’extraire d’un véhicule en feu à Saint-Jean-d’Angély (Charente-Maritime).

Les secours ont été alertés ce mardi vers 8 heures du matin, par des témoins qui venaient d’apercevoir une femme grièvement brûlée, sortir d’une voiture en feu. La scène s’est déroulée sur un parking à hauteur du péage de l’autoroute A10 à Saint-Jean-d’Angély, relate France Bleu.

Les pompiers sont intervenus et ont pris en charge cette femme âgée de 50 ans. Elle présentait des brûlures sur 40% du corps. Ils l’ont transportée à l’hôpital de la commune, dans un état critique. La victime a été ensuite évacuée vers un centre hospitalier plus important.

La fillette probablement étouffée à mort par sa mère

En charge de l’enquête, les gendarmes de la brigade de recherches ont fait une macabre découverte au domicile familial. Ils ont retrouvé le corps sans vie d’une enfant de cinq ans et demi, ainsi que des écrits concernant ces faits, qui auraient été rédigés par la mère.

D’après les premières constatations, la fillette serait morte par étouffement. Sa mère, veuve depuis 2017, est décrite par le parquet de Saintes comme intégrée socialement mais fragile psychologiquement. Une autopsie doit avoir lieu ce jeudi matin. Les enquêteurs, qui privilégient la thèse de l’infanticide, n’ont pas pu auditionner la mère de famille en raison de son état de santé.