Charente : Un homme piégé et torturé à mort, les sévices filmés et diffusés sur internet


Illustration. (Shutterstock)

Le quadragénaire aurait été attiré dans un piège mortel par une femme sur les réseaux sociaux.


Les enquêteurs du commissariat de Cognac et ceux de la Police Judiciaire de Limoges viennent de résoudre un crime sordide. La justice a mis en examen et écroué deux femmes et un homme, après le meurtre précédé d’actes de torture d’un homme de 43 ans.

Des actes de torture diffusés sur internet

La victime aurait été attirée dans un appartement du Vieux Cognac en Charente, le 5 avril dernier, par une femme de 38 ans. C’est dans ce lieu, récemment découvert par les policiers, que l’homme a subi des actes de torture et de barbarie, révèle la Charente libre.

Humiliations, mutilations ou encore sévices sexuels lui auraient été infligés par ses bourreaux. Certaines de ces séances de torture ont été photographiées, filmées et même diffusées sur internet.

Le corps vient d’être retrouvé

Le corps du quadragénaire, resté depuis lors introuvable, vient d’être découvert par les enquêteurs.

La femme de 38 ans, mère de trois enfants et déjà connue des services de police, est poursuivie pour « homicide volontaire précédé, accompagné ou suivi d’actes de torture et de barbarie ». Les deux autres interpellés, un couple composé d’un homme de 40 ans et une femme de 31 ans, sont poursuivis pour « non-dénonciation de crime ».

D’autres complices en fuite

Selon le quotidien régional, d’autres personnes impliquées dans ce crime sordide seraient toujours recherchées. Vu la gravité et la singularité des faits, le parquet d’Angoulême a prévu de tenir une conférence de presse lundi.