🇫🇷 Chelles : Évacués de leur camp illégal, les gens du voyage menacent de mettre le feu à la ville.

par Y.C.
Capture vidéo Youtube / Journal de la Marne.

Un vaste dispositif policier a été mis en oeuvre pour évacuer les habitants de demeures construites illégalement.

Ce jeudi à 7 heures du matin, une opération de police d’envergure a démarré à Chelles, dans le quartier des Coudreaux. La justice a ordonné l’évacuation d’un camp de gens du voyage sédentarisés, dont les habitations ont été bâties sur une zone non constructible.

Démolition des constructions illégales

Depuis 17 ans, une famille a construit une maison et d’autres installations comme des terrasses supportant des mobil-homes, de manière illégale. Sans permis de construire et en dépit du respect du plan de l’urbanisme, la communauté s’est sédentarisée peu à peu. Toutes les voies de recours étant épuisées, la justice a ordonné la destruction du camp et la Préfecture fait appliquer le jugement. Le dossier judiciaire s’était étalé sur six ans.

Heurts avec les policiers

En première ligne, les policiers sur place ont fait face à une trentaine de gens du voyage en colère. Certains s’accrochaient aux palissades et invectivaient les fonctionnaires, rapporte Actu.fr.

Une voiture brûlée et des menaces

La destruction a débuté vers 10h30. Certains mécontents, qui n’entendaient pas se laisser faire, ont mis le feu à une voiture stationnée à proximité et ont attaqué les pompiers intervenant. Ces derniers ont dû être protégés par des CRS. Les policiers ont évacué peu à peu les habitants dans une atmosphère très tendue. « Chelles va être mise à feu et à sang » ont crié plusieurs membres de la communauté.

Actu17.