Chelles : Un bébé de 18 mois fait une chute mortelle du 6ème étage d’un immeuble


Illustration Actu17 ©

Un tragique accident s’est produit ce jeudi matin à Chelles (Seine-et-Marne). Il a coûté la vie à un enfant en bas âge.

Le quartier est sous le choc après un terrible accident survenu, ce jeudi, dans la rue de l’Ilette en centre-ville de Chelles. En fin de matinée, un bébé de 18 mois a chuté du 6ème étage d’un immeuble qui en compte le double, rapporte Le Parisien.

Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat local. D’après les premières informations recueillies par les policiers, le garçonnet a été victime d’un accident consécutif à un défaut de vigilance de ses grands-parents qui en avaient la garde.

Une fenêtre laissée ouverte

Lorsque le drame s’est produit, l’enfant se trouvait dans une chambre dont la fenêtre était ouverte. Il aurait réussi à monter sur un meuble, puis à se hisser sur le rebord de l’ouverture, avant de basculer mortellement dans le vide.

Les pompiers ont été alertés vers 11h30 et se sont immédiatement rendus sur place. Lorsqu’ils sont arrivés, le garçonnet gisait sur le sol. Il était en arrêt cardio-respiratoire et présentait des signes d’hémorragie.


Les secours ont tout tenté pour le réanimer, lui pratiquant un massage cardiaque durant plusieurs dizaines de minutes, en vain. Il a succombé à ses blessures sur le lieu du drame.

Appel à la vigilance

Dans l’après-midi, la préfecture de Seine-et-Marne a publié un appel à la vigilance sur le réseau social Twitter. Le message évoque les chutes accidentelles de grande hauteur et vise à alerter les personnes en charge de la garde d’enfants en bas âge notamment.

« Les chutes accidentelles de grande hauteur, plus communément appelées défenestrations, font plusieurs centaines de victimes (chaque année, ndlr), en particulier chez les enfants de moins de 10 ans », rappelle la préfecture.

La dernière enquête au sujet du phénomène de défenestration des enfants a été publiée par Santé Publique France en 2013. Elle indique que 62% des victimes de chutes accidentelles de grande hauteur sont âgées de moins de 6 ans, et ces chutes concernent à 70% des garçons.