Chevilly-Larue : Un homme et une jeune femme retrouvés morts d’une balle dans la tête


Illustration. (Jose Hernandez Camera 51/shutterstock)

Deux corps sans vie ont été découverts ce dimanche dans un box à Chevilly-Larue (Val-de-Marne), celui d’un homme de 40 ans et celui d’une femme âgée de 20 ans. Le quadragénaire aurait tué d’une balle dans la tête la jeune femme avant de se donner la mort.

Macabre découverte ce dimanche dans la cité des Sorbiers, à Chevilly-Larue. Le corps d’un homme domicilié à Vitry-sur-Seine, âgé de 40 ans, et celui d’une jeune femme de 20 ans, ont été retrouvés au sous-sol d’un immeuble, dans un box, gisant dans une mare de sang, l’un contre l’autre rapporte Le Parisien. Les deux défunts sont décédés d’une balle dans la tête.

C’est une riveraine qui a donné l’alerte vers 13 heures après avoir découvert que ce box présentait des dégradations et que la cadenas était par terre. Sous la porte, il y avait du sang. Les policiers ont procédé aux constatations dans ce local qui appartient à une femme dont le fils était porté disparu depuis 72 heures. Il s’agit bien du défunt, qui faisait l’objet d’une fiche de recherche depuis le signalement de ses proches.

Une tentative de suicide

L’homme tenait encore dans sa main une arme de poing qu’il aurait utilisée, vraisemblablement pour tuer la jeune femme avant de mettre fin à ses jours. L’enquête devra déterminer s’ils étaient en couple, mais également s’il s’agit d’un féminicide ou d’un choix tragique commun. Le quadragénaire avait déjà fait une tentative de suicide. Ce dernier avait aussi du mal à se remettre d’une rupture avec une femme, survenue 8 mois plus tôt indique le quotidien francilien. Cette femme n’est pas celle qui a été retrouvée sans vie à ses côtés.

La défunte a rapidement été identifiée par l’intermédiaire de son pass navigo. Elle faisait également l’objet d’une fiche de recherche suite à sa disparition depuis jeudi. Ses proches la savaient dépressive, ils avaient d’ailleurs lancé un appel sur les réseaux sociaux. Elle a été aperçue pour la dernière fois dans le XIIIe arrondissement de Paris.

Des armes à son domicile

Une perquisition a été menée au domicile du quadragénaire à Vitry-sur-Seine, qui pratiquait le tir sportif. Sept armes d’épaule et un gomme-cogne ont été découverts. Une enquête pour « homicide volontaire » a été confiée au service départemental de police judiciaire du Val-de-Marne (SDPJ 94).