Chine : Peine de mort pour avoir tué 2 fonctionnaires sur un barrage contre l’épidémie de coronavirus


Un poste de contrôle en Chine. Illustration. (Shutterstock / atiger)

Le tribunal a condamné un homme à la peine capitale en Chine, pour avoir tué deux fonctionnaires qui procédaient à des contrôles contre l’épidémie de Covid-19. Le prévenu n’avait « pas obéi » aux autorités locales, « ignoré la loi nationale » relative à l’épidémie et commis un double meurtre qualifié d’« extrêmement haineux ».

Le crime a été commis dans un contexte d’épidémie de coronavirus en Chine, dans le village de Honghe situé dans la province du Yunnan, frontalière du Viêt Nam. Le 6 février dernier, au volant de son minivan, M. Ma avait tenté de forcer le passage à un poste de contrôle, tandis que son passager essayait de dégager les obstacles bloquant sa progression, selon le tribunal local.

Une attaque au couteau

Un fonctionnaire sur place avait enregistré la scène en la filmant avec son smartphone, et le prévenu lui avait porté deux coups de couteau à la poitrine et à l’abdomen, rapporte Le Parisien. Un second fonctionnaire était venu au secours de son collègue mais il avait été poignardé à son tour. Les deux hommes sont décédés des suites de leurs blessures.

Ce lundi, le tribunal intermédiaire de Honghe a annoncé que le meurtrier a été condamné à la peine de mort pour ce double homicide.

Des restrictions de circulation en Chine

Des restrictions de circulation importantes et des mesures de confinement ont été prises par toutes les strates de l’administration en Chine, dans le but d’enrayer l’épidémie de coronavirus.



 

Depuis le mois de janvier, des villages et des quartiers sont bouclés pour éviter que le Covid-19 ne s’y propage. Le coronavirus a atteint plus de 80 000 personnes et a causé près de 3 000 décès à travers le pays.