Chirurgien pédophile : le nombre de victimes potentielles s’élève à 349 annonce la procureure


L'hôpital de Jonzac. (capture écran Google view)

Le chirurgien Joël Le Scouarnec, 68 ans, est accusé de viols et d’agressions sexuelles sur des patients mineurs durant près de 30 ans de carrière.

Lors d’une conférence de presse ce vendredi, Laureline Peyrefitte, la procureure de la République de Lorient a annoncé que le nombre de victimes potentielles du chirurgien Joël Le Scouarnec, soupçonné de viols et d’agressions sexuelles sur des patients mineurs durant près de 30 ans de carrière, s’élevait désormais à 349.

Dans cette affaire, « 229 personnes ont été entendues dont 197 ont déposé plainte », a-t-elle précisé. « Parmi ces faits, certains sont prescrits », a poursuivi la magistrate.

Jugé en mars prochain dans une autre affaire

Le suspect, chirurgien digestif à la retraite, comparaîtra du 13 au 17 mars prochain à Saintes (Charente-Maritime), pour « viols et agressions sexuelles » sur quatre mineures : deux nièces, une patiente et une petite voisine.

L’homme surnommé le « chirurgien de Jonzac » est en détention provisoire depuis mai 2017.