Christophe Dettinger a été déféré et sera jugé en comparution immédiate cet après-midi.

par Y.C.
(capture écran Line Press / Facebook)

L’ancien boxeur Christophe Dettinger, accusé d’avoir frappé deux gendarmes mobiles ce samedi à Paris durant la manifestation des Gilets jaunes, a été déféré ce mercredi matin au TGI de Paris à l’issue de sa garde à vue. Il sera jugé en comparution immédiate cet après-midi.

Le prévenu sera jugé cet après-midi pour des faits de « violences volontaires en réunion sur personne dépositaire de l’autorité publique, ayant entraîné une ITT supérieure à huit jours », et de « violences volontaires en réunion sur personne dépositaire de l’autorité publique, ayant entraîné une ITT inférieure à huit jours ».

Les deux gendarmes frappés par l’ancien boxeur champion de France se sont vu prescrire 15 jours et 2 jours d’ITT.

Christophe Dettinger s’était rendu lui-même à la police, au commissariat du 4ème arrondissement, ce lundi matin, où il avait été placé en garde à vue. L’homme avait au préalable enregistré une vidéo, diffusée sur Facebook ce lundi midi.