🇫🇷 Condamné à 20 ans de réclusion en 2007 pour le meurtre de sa femme, il tente de tuer sa compagne au couteau.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Un homme déjà condamné pour le meurtre de sa femme en 2004, a poignardé à plusieurs reprises sa compagne actuelle ce mardi. La victime est hospitalisée.

Un homme au volant de sa voiture a plongé volontairement dans la Moselle ce mardi. Réussissant à quitter par ses propres moyens le véhicule dont l’avant était totalement immergé, il a regagné la rive où il a été arrêté par les gendarmes. L’homme était recherché par les forces de l’ordre pour avoir porté des coups de couteau à sa femme un peu plus tôt dans la journée, à Liverdun (Meurthe-et-Moselle).

Maxène T. présentait une plaie saignante mais superficielle à l’abdomen et était en hypothermie a indiqué le procureur de la République de Nancy.

Il a été placé en garde à vue, avant d’être finalement conduit à l’hôpital de Nancy.

Plusieurs coups de couteau

C’est au domicile conjugal de Liverdun que les faits ont eu lieu. Selon des témoins, une scène très violente s’est déroulée sous leurs yeux.

Maxène T. a poignardé à plusieurs reprises sa compagne avec un grand couteau de cuisine. Cette dernière venait de lui annoncer son souhait de mettre fin à leur relation. Malgré la violence de l’assaut, la victime s’est relevée et a tenté de prendre la fuite.

Aussitôt rattrapée par son agresseur, l’homme l’a frappée à coup de barre de fer. Le couteau sera retrouvé tordu et ensanglanté, par les gendarmes.

Lorsque les secours sont arrivés, l’homme avait pris la fuite à bord de sa Twingo. La victime gisait dans une mare de sang.

Un acte prémédité ?

Avant d’attaquer sa femme, l’agresseur avait quitté le domicile, pour finalement revenir mardi à l’aube avec un couteau.

« La préméditation des faits n’est donc pas à exclure compte tenu notamment de ce contexte » a expliqué le procureur de la République de Nancy. Le pronostic vital de la victime « n’est pas engagé » a-t-il ajouté. « Elle présente cependant un pneumothorax et diverses lésions traumatiques ». La victime est hospitalisée.

Quant à l’auteur, dont la garde à vue avait dû être levée pour raisons médicales, elle a repris ce jeudi.

20 ans de réclusion pour le meurtre de sa femme en 2004

Les gendarmes ont rapidement constaté que le suspect n’était pas inconnu de la justice. Maxène T., 35 ans, avait déjà été condamné en mai 2007 pour le meurtre de sa compagne de l’époque, âgée de 21 ans. Des faits datant de mai 2004, alors qu’il vivait en Guadeloupe.

La cour d’assises de Basse-Terre l’avait condamné à 20 ans de réclusion. Une peine qu’il a purgée en partie au centre de détention de Toul, là où il a rencontré sa future femme, Marie-Lorraine, qui lui rendait régulièrement visite raconte L’Est Républicain.

À sa sortie de prison courant février 2016, il s’était installé avec elle à Liverdun.

L’auteur présumé de cette tentative de meurtre devrait rapidement retourner derrière les barreaux.

Actu17.