Coq décapité avec les dents : le parquet poursuit l’auteur pour «acte de cruauté envers les animaux»


Illustration. (pixnio)

Un joueur de pelote basque est désormais poursuivi par le parquet de Bayonne pour « acte de cruauté envers les animaux ». Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, l’homme décapite un coq avec ses dents.

Les images ont provoqué un tollé sur les réseaux sociaux. La vidéo montre un joueur de pelote basque qui, avec ses dents, décapite un coq qu’il tient dans ses bras. La Fondation Brigitte Bardot a déposé plainte et une enquête a été ouverte.

Le parquet de Bayonne (Pyrénées-Atlantique) a décidé de poursuivre le responsable âgé de 20 ans, pour « acte de cruauté envers animaux ». L’auteur risque deux ans de prison et jusqu’à 30.000 euros d’amende.

« Ce jeune athlète a une parfaite conscience de son acte »

Les faits se seraient déroulés en juin dernier pendant les fêtes de la commune d’Hasparren, lors d’un repas bien arrosé indique France Bleu. L’auteur des faits, Bixente Larralde, et sa famille, font désormais l’objet d’une campagne de harcèlement. L’homme a déclaré à Mediabask qu’il était « conscient de son mauvais geste ».

Dans le même temps, la Fédération française de pelote basque (FFPB) a appelé dans un communiqué « à faire preuve de modération, puisque ce jeune athlète a une parfaite conscience de son acte et a toujours eu un comportement irréprochable en compétitions ».


Un homme portant le même nom est lui aussi harcelé

Un homonyme de l’auteur des faits qui réside dans les Landes est lui aussi victime de harcèlement. Il envisage de déposer plainte contre Bixente Larralde pour « préjudice moral ». La victime a décidé de se rendre chez ses parents car il ne supportait plus la pression selon ce même média.