🇰🇵 La Corée du Nord dit avoir réalisé un essai nucléaire avec une bombe H et a provoqué une secousse de 6,3.

Photo KCNA

La Corée du Nord a de nouveau testé un missile, cette fois il s’agit d’un essai nucléaire, réalisé avec une bombe à hydrogène, dite bombe H. L’essai a déclenché une secousse de 6,3 près du principal site nord-coréen.

● Nouvel essai ce dimanche matin en Corée du Nord, cette fois avec une bombe H, une bombe à hydrogène. Il s’agit du sixième essai nucléaire de la Corée du Nord depuis 2006.

● L’essai a été ordonné par le dirigeant Kim Jong, juste après que Pyongyang ait annoncé que le pays soit parvenu à développer une nouvelle arme nucléaire, dotée d’une «grande capacité destructrice» a indiqué la télévision nord-coréenne.

« Cette bombe H est destinée a été chargée sur le nouveau missile intercontinentale ». Une bombe «d’une puissance sans précédent» marque «une occasion très importante, le fait d’atteindre le but final qui est de parachever la force nucléaire de l’Etat» a précisé l’agence de presse officielle nord-coréenne KCNA.

Visuel Visactu

● L’essai enregistré à 11h30 (heure locale) a provoqué une secoussee de 6,3 près du principal site nord-coréen d’essais nucléaires, à Punggye-Ri. Secousse ressentie au nord-est de la Chine selon les médias locaux, mais également dans l’extrême-orient Russe.

« C’est une explosion plutôt qu’un séisme », a indiqué à l’AFP Jana Pursely, chercheuse à l’USGS.

«L’échelle de l’énergie (dégagée) était de cinq à six fois plus puissante que lors du cinquième essai nucléaire», a déclaré à la télévision nord-coréenne Lee Mi-Sun.

● De leur côté, les experts indiquent que cet essai serait près de dix fois plus puissant que les précédents, notamment celui de septembre 2016 qui avait causé un séisme de 5,3 et dégagé une énergie sur 10 km, moins que la bombe d’Hiroshima (15 km).

● Les estimations d’expert varient ce dimanche. Chose sûre : les bombes H sont beaucoup plus puissantes que les bombes atomiques ordinaires.

● Des doutes avaient été émis par des analystes étrangers, sur la capacité de la Corée du Nord a fabriqué une bombe H, suffisamment petite pour pour qu’elle soit installée sur un missile, par des analystes étrangers.

La Chine, un des rares alliés du gouvernement de Kim Jong un, a fermement condamné cet essai et s’est engagée à appliquer pleinement les sanctions prévues par les résolutions de l’Onu.

● De son côté Emmanuel Macron appelle ce matin la communauté internationale à réagir avec la « plus grande fermeté » et « condamne avec la plus grande vigueur le nouvel essai nucléaire ».

● Le président sud-coréen Moon appelle à la « punition la plus forte » de la Corée du Nord après ce sixième essai nucléaire.

Donald Trump n’a pour l’heure pas réagi à ce nouvel essai nucléaire.

Actu17.