Coronavirus : De nouvelles mesures restrictives à Paris, Lyon et Lille ?


Un homme à vélo portant un masque à Paris, le 14 mai 2020. (Illustration/Jérôme Labouyrie/shutterstock)

De nouvelles mesures restrictives vont-elles être prises dans les métropoles de Paris, Lyon et Lille ? Les chiffres concernant la circulation du coronavirus continuent à progresser et se rapprochent du seuil limite.

Les métropoles d’Aix-Marseille et la Guadeloupe, qui ont été placées au niveau « d’alerte maximale » la semaine dernière, pourraient être rejointes par d’autres sous peu.

En théorie et selon les explications du ministre de la Santé Olivier Véran la semaine passée, une région peut être placée en « alerte maximale » dès lors que le taux d’incidence du virus – le nombre de nouveaux cas positifs – est supérieur à 250 pour 100 000 habitants sur les sept derniers jours pour l’ensemble des habitants, et au dessus de 100 pour les personnes âgées de plus de 60 ans. En outre, il faut que 30% des lits de réanimation soient occupés par des patients infectés par le Covid-19.

Des taux d’incidence au dessus de la limite

A Paris, le taux d’incidence est actuellement de 259,6 sur l’ensemble de la population, et de 132,9 pour les 60-69 ans. Toutefois, il est inférieur pour les personnes plus âgées. Le taux d’occupation des lits de réanimation atteint 32% dans la région.

Concernant Lyon, le taux d’incidence est de 257 selon l’Agence régionale de Santé (ARS), et de 142 chez les plus de 65 ans. Le taux d’occupation des services de réanimation est évalué à 32%.


Enfin à Lille, le taux d’incidence du Covid-19 est de 294 et de 158 pour les plus de 65 ans selon l’ARS. Le taux d’occupation des lits de réanimation est moins élevé que dans les deux autres métropoles et atteint 15%.

Une nouvelle conférence de presse ce jeudi

« Je suis très inquiète pour la suite. On se dirige tout droit vers de nouvelles restrictions et des périodes de reconfinement », s’est inquiétée Anne Souyris, adjointe (EELV) d’Anne Hidalgo chargée de la santé, au journal Le Parisien.

Le président de la République Emmanuel Macron s’est également exprimé sur le sujet du coronavirus, ce mercredi matin, depuis la Lettonie où il est en déplacement. « Il y a un suivi qui est constant, une transparence qui est quotidienne », a-t-il rappelé. « J’ai tenu un Conseil de défense lundi matin, et jeudi le ministre de la Santé et les membres du gouvernement compétents auront à s’exprimer pour, comme chaque semaine (…) annoncer les décisions prises et les ajustements. »

« Chaque semaine le gouvernement doit pouvoir prendre des mesures additionnelles nécessaires en fonction de l’évolution de l’épidémie », a-t-il poursuivi. « Chaque mesure prise a un temps de vie de 15 jours car cela permet de voir son efficacité ».