Coronavirus : Près de 600 militaires français sont atteints par le Covid-19, selon Florence Parly


Deux patients ont été transférés en Allemagne à bord d'hélicoptères Caïman de l'armée de Terre ce 28 mars 2020. (photo État-Major Armées)

Fin mars, le bilan communiqué par le ministère des Armées faisait état de 400 cas de Covid-19 dans les rangs militaires. Ce samedi matin, la ministre Florence Parly a annoncé qu’environ 600 militaires français sont atteints par la maladie.

« Nous avons 600 militaires atteints du Covid-19. Cela correspond à un ordre de grandeur, car il est évolutif. Nous suivons cela de très près et adaptons nos dispositifs en conséquence », a indiqué la ministre des Armées Florence Parly, lors d’un entretien accordé au groupe de presse Ebra.

« Notre posture opérationnelle n’est pas impactée », a précisé la ministre, tout en rappelant qu’« un agent civil rattaché au Service d’infrastructure de la défense est décédé il y a quelques jours du Covid-19 ».

De multiples contributions dans la lutte contre le coronavirus

Alors que la maladie a déjà causé plus de 6 500 décès en France, Florence Parly a tenu à souligner la contribution des Armées dans la lutte contre le Covid-19. Elle a évoqué le soutien logistique et médical apporté par les militaires. « À ce stade, que cela soit en France, vers l’Allemagne, le Luxembourg ou encore la Suisse, les armées ont transféré 64 patients depuis le Grand Est », a-t-elle donné comme exemple.

Les combats anti-djihadistes se poursuivent

La ministre des armées a abordé le sujet des opérations extérieures, notamment à propos des troupes engagées au Sahel. 4 premiers cas de contamination par le coronavirus ont été déclarés cette semaine parmi les troupes de l’opération anti-djihadiste Barkhane.

« Nous notons que les premiers cas commencent à se multiplier dans cette zone. La pandémie étant mondiale, ce n’est pas une surprise », a déclaré Florence Parly, précisant que « nos forces restent concentrées sur leurs missions de combat anti-djihadistes », et Barkhane, avec la présence de 5 100 militaires français au Sahel.