Coronavirus : Une prolongation du confinement «assez probable» dit Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement


Sibeth Ndiaye le 17 janvier 2020. (PHOTOPQR/L'INDEPENDANT/MAXPPP)

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a jugé « assez probable »  la prolongation du confinement en France, ce vendredi matin. Elle appelle à un durcissement de l’application des sanctions.

Interrogée par BFMTV ce vendredi matin, Sibeth Ndiaye a déclaré que « tant que le virus circulera, nous prendrons les mesures qui s’imposent pour ralentir sa propagation ».

« Dès le départ quand le président de la République est intervenu, il a indiqué que les mesures que nous prenions étaient des mesures qu’il fallait entendre jusqu’à nouvel ordre », a-t-elle ajouté. « Quand il [le président de la République] a indiqué que nous rentrions en confinement, il a dit 12 jours au moins, nous savons que c’est une période minimale. (…) Nous sommes aussi très conscients que cette période pourra être prolongée le cas échéant », a expliqué la porte-parole du gouvernement.

« Plus vous respecterez les règles du confinement, moins on y restera longtemps »

S’adressant aux Français, Sibeth Ndiaye a appelé à un respect des consignes : « Plus vous respecterez les règles du confinement, moins on y restera longtemps ». « Il faut durcir l’application des sanctions », a-t-elle estimé alors que la contravention pour le non-respect des consignes est d’un montant de 135 euros.

La porte-parole du gouvernement a ensuite été interrogée à savoir si les règles allaient être durcies. « Il faut voir l’évolution du comportement des uns et des autres (…) « Nous adaptons les mesures que nous prenons au comportement des gens, cela peut être un cercle vertueux », a-t-elle répondu.