Corrèze : En cavale depuis 3 mois, il est interpellé lors d’un contrôle pour non-port du masque


Illustration. (shutterstock)

Un homme âgé de 47 ans est retourné en prison après trois mois de cavale. C’est lors d’un contrôle pour non-port du masque que les policiers l’ont retrouvé.

Sa peine devait se terminer en février 2021 mais ce Corrézien de 47 ans, bien connu de la justice, n’a pas rejoint sa cellule en décembre dernier. Il purgeait des peines de prison aménagées, en partie externalisées, à Aurillac (Cantal) explique L’Est Républicain.

Les policiers ont procédé au contrôle du quadragénaire, qui a 31 mentions à son casier judiciaire, dans les rues de Brive-la-Gaillarde (Corrèze) ce mardi, car il ne portait pas de masque. C’est ainsi qu’ils ont découvert qu’il était recherché par la justice et en cavale depuis trois mois. Il a été interpellé et placé en garde à vue.

Il affirme qu’il voulait se rendre à l’hôpital

Jugé ce vendredi dans le cadre d’une comparution immédiate, l’homme a affirmé lors de l’audience qu’il s’était échappé pour se rendre à l’hôpital de Brive afin de « soigner des maux de ventre ». Le prévenu s’est bien rendu en Corrèze en stop puis a séjourné chez un ami avant d’être pris en charge par le SAMU social. Ce n’est qu’en février qu’il s’est rendu à l’hôpital.

Le tribunal a condamné le quadragénaire à deux mois de prison. Un mandat de dépôt a été délivré et il a été conduit en détention à l’issue de son procès.