🇫🇷 #CôtedOr Interpellé par la BRI en juin dans une opération antiterroriste, le professeur radicalisé écarté.

   par C. Laudercq et R. Lefras.
Illustration.

Un professeur extérieur d’anglais qui intervenait au lycée de Sombernon en Côte-d’Or, a été écarté par le rectorat. Il avait été interpellé en juin dernier par la BRI et mis en examen pour son appartenance à une filière djihadiste.

● Mardi 12 septembre, le rectorat de Dijon a mis fin à la mission d’un enseignant, intervenant extérieur en anglais, au motif que son dossier était « incomplet ».

● Cependant, le professeur de 30 ans avait été interpellé en juin dernier par la BRI qui intervenait dans le cadre d’une enquête sur une filière djihadiste. Ce dernier est suspecté d’avoir tenté de rejoindre le groupe EI en Syrie.

L’enseignant est sous contrôle judiciaire

● L’intéressé a été mis en examen pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste » et placé sous contrôle judiciaire.

● Stupeur au collège et pour les parents d’élèves qui ont été informés de ces révélations, faites par Le Bien Public ce mercredi.

Actu17.