🇫🇷 Côtes-d’Armor : Une course-poursuite avec la police stoppée net par un renard.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

La voiture du chauffard a fini dans le décor à l’issue d’une longue course-poursuite avec les policiers.

Tout a débuté samedi vers 23 heures, lorsqu’une patrouille de la Brigade Anticriminalité (BAC) a repéré un véhicule suspect qui roulait de manière erratique dans le quartier de Cesson à Saint-Brieuc.

Le conducteur refuse d’obtempérer

Les policiers ont actionné leur gyrophare et ont intimé au conducteur l’ordre de s’arrêter. Mais ce dernier a préféré accélérer. Une longue course-poursuite a démarré. Le véhicule qui à bord duquel se trouvait le conducteur et une passagère a pris tous les risques pour tenter d’échapper aux fonctionnaires : grillant feux rouges et panneaux stop, circulant en contre-sens sur un rond-point.

Un renard traverse devant le fuyard

Au bout de quelques minutes d’une intense poursuite, le véhicule du fuyard a subitement quitté la route, percutant un trottoir qui a fait exploser son pneu avant-droit. Un renard venait de croiser la route du chauffard. L’animal est mort sur le coup. Les policiers de la BAC ont profité de l’accident pour interpeller le fuyard, âgé de 21 ans, relate Ouest-France.

En règle, il voulait « simplement » épater sa copine

Le chauffard possédait son permis, aucune consommation d’alcool ou de stupéfiant n’a été décelée et sa voiture était en règle. Placé en garde à vue, il a déclaré lors de sa première audition ne pas avoir remarqué le gyrophare des policiers. Mais sa copine a contredit cette version. Le mis en cause a finalement avoué avoir voulu épater sa copine…

Laissé libre à l’issue de sa garde à vue

Le jeune homme comparaîtra en février pour « refus d’obtempérer et mise en danger de la vie d’autrui ». Le jugement aura lieu au tribunal correctionnel de Saint-Brieuc, en Comparution sur Reconnaissance Préalable de Culpabilité (CRPC).

Actu17.