Côtes-d’Armor : Un Gilet Jaune condamné pour outrage et menace contre le préfet sur les réseaux sociaux.

Illustration © Actu17

L’internaute a été jugé en comparution immédiate.
Jeudi, le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc a condamné un Gilet Jaune à trois mois de prison avec sursis pour « menace et outrage sur personne dépositaire de l’autorité publique ».


Le préfet visé par ses propos

C’est sur le réseau social Facebook que l’internaute s’était exprimé, insultant et menaçant le préfet des Côtes-d’Armor, relate Le Télégramme. Le mis en cause a été jugé selon la procédure simplifiée de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), procédure dite du « plaider-coupable ».

Un appel à libérer les ronds-points

Le préfet avait invité les Gilets Jaunes à quitter les ronds-points occupés.

Le même jour, le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc a également condamnés trois autres manifestants en lien avec l’installation d’une barricade devant le centre de tri postal de la commune, le 19 décembre.