🇫🇷 #CôtesdArmor Le frère et la sœur vivaient dans 15m² en compagnie d’une soixantaine d’animaux.

par Y.C.
Illustration D.R.

Dans une maison des Côtes-d’Armor, une femme sous curatelle et son frère vivaient dans l’unique pièce de la maison en compagnie d’une soixantaine d’animaux.

● Ce sont des infirmiers intervenant au domicile d’une femme sous curatelle qui ont signalé les faits. Cette femme vivait dans l’unique pièce de sa maison, d’une superficie de 15 mètres carrés, portes et fenêtres toujours fermées, en compagnie d’une soixantaine d’animaux. Une odeur pestilentielle s’échappait des lieux.

● Le 14 octobre 2016, les gendarmes découvrent dans cette pièce : une dizaine de chats, 23 chiens, des lapins noirs, un chinchilla, des hamsters, des petits rongeurs et une trentaine d’oiseaux dans trois cages. « Les animaux sont dénutris et infestés de parasites, des rongeurs dans un état pitoyable sont morts » observe l’avocate de l’association 30 millions d’amis.

● Jeudi, l’occupante des lieux était jugée. « Votre état de santé était aussi mauvais que celui des animaux », souligne la présidente du tribunal correctionnel. N’ayant pas les moyens de payer un vétérinaire, elle a essayé de les soigner par elle-même.

● « Elle a fait leur malheur, convaincue de faire leur bonheur » estime le procureur. « On est dans la misère sociale, psychologique… Elle n’a jamais voulu leur faire de mal », répond Stéphane Baron, l’avocat de la prévenue.

● La mise en cause a été condamnée à une amende avec sursis, ses animaux, saisis, ont été confisqués y compris le chien qu’elle voulait conserver relate Ouest-France.

Actu17.