🇫🇷 #CôtesDArmor Le moniteur d’auto-école vendait de la drogue pendant son travail.

par Y.C.
Illustration D.R

Le trafiquant de stupéfiants a été dénoncé aux policiers par deux lettres anonymes.

L’enquête a débuté en juillet 2017 quelques temps après une première dénonciation anonyme des agissements de ce moniteur d’auto-école. L’homme, âgé d’une trentaine d’années, était accusé de se livrer à un trafic de drogue durant ses heures de travail notamment.

De la cocaïne et 1,4 kg de cannabis

Les minutieuses investigations ont permis aux enquêteurs de faire progresser l’enquête qui a mené a l’interpellation du mis en cause lundi 6 novembre. Ses fournisseurs en produits stupéfiants ont même été identifiés. Les perquisitions menées par les enquêteurs ont, elles, permis la saisie d’1,4 kg d’herbe de cannabis et de la cocaïne ainsi que du matériel d’emballage.

5 personnes interpellées, 6 clients auditonnés

Le coup de filet a conduit les policiers à placer cinq personnds en garde à vue pour les besoins de l’enquête. Les clients ont été entendu en auditions libres. Le Télégramme rapporte que le moniteur d’auto-école « livrait au gré de son trajet, via des rendez-vous, pendant la journée » selon une source proche du dossier. Le jugement sera rendu le 22 février 2018.

Actu17.