🇫🇷 Couple de policiers agressé à Othis : Les 2 suspects mis en examen et écroués.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Les deux frères de 24 et 27 ans interpellés ce vendredi et ce samedi ont été mis en examen après la violente agression de deux fonctionnaires de police sous les yeux de leur fillette de 4 ans, à Othis (Seine-et-Marne). Les deux suspects qui ont été placés en détention provisoire, dormiront ce soir en prison.

Tout s’est passé mercredi soir vers 21 heures lorsque ce couple de policiers a été pris à partie par deux individus en voiture à Othis (Seine-et-Marne). Les deux suspects sont rapidement descendus de la voiture et ont roué de coups les deux fonctionnaires alors hors service, en pleine rue, devant leur petite fille de 4 ans.

La policière âgée de 35 ans, qui avait le bras en écharpe après s’être blessée lors d’une intervention de police, a reconnu l’un des agresseurs. Ce dernier lui avait indiqué qu’il savait où elle habitait, durant cette même intervention de police, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le 17 mai dernier.

Son mari de 31 ans qui a été frappé à plusieurs reprises à coups de pied au visage notamment, s’est vu prescrire 15 jours d’ITT (Incapacité Totale de Travail). La policière quant à elle a reçu 4 jours d’ITT, après avoir elle aussi été passée à tabac.

Le Président de la République avait réagi fermement

Emmanuel Macron avait réagi jeudi soir à cette affaire sur son compte Twitter, affirmant que les deux « voyous » seraient « retrouvés et punis« . « Pas de mots assez durs pour l’ignominie et la lâcheté des deux voyous qui ont agressé hier soir à Othis un couple de policiers en dehors de leur service sous les yeux de leur petite fille. » avait déclaré le chef de l’État.

Jugés ce mercredi

Les deux suspects comparaîtront mercredi pour violences en réunion et sur personnes dépositaires de l’autorité publique, ayant entraîné des incapacités totales de travail (ITT), a précisé la procureure de Meaux Dominique Laurens.

Le frère aîné sera jugé en état de récidive, ayant déjà été condamné pour des violences aggravées.

Actu17.