Course-poursuite à Nîmes : au volant d’une voiture volée, il percute un policier et le blesse sérieusement


Illustration. (shutterstock)

Un policier a été sérieusement blessé dans la nuit de mercredi à jeudi à Nîmes (Gard) par un chauffard en fuite.

Une course-poursuite a débuté vers 23h20 la nuit dernière quand les gendarmes ont repéré une berline de type Mercedes classe C, signalée volée. Le véhicule avait été dérobé quelques jours plus tôt. Le conducteur a refusé de s’arrêter à la demande des militaires et a accéléré.

Des renforts ont été demandés et un équipage de police de Nîmes s’est positionné dans le Chemin du Mas de Campagnoles à Nîmes, tout en suivant l’évolution du fuyard, dans le but d’anticiper son chemin.

Les fonctionnaires ont alors vu arriver la Mercedes en fuite, à pleine vitesse, et l’un a placé un dispositif DIVA (une herse, ndlr) afin de la stopper.

Ils tirent à deux reprises sur la voiture

Le fuyard a fait un écart et a percuté le policier. Dans le même temps, son collègue a ouvert le feu à deux reprises indique une source policière.


Les secours ont été alertés et le fonctionnaire blessé a été pris en charge par les sapeurs-pompiers qui l’ont conduit au CHU de Nîmes.

10 jours d’ITT

La victime souffre de blessures à une cheville, aux côtes ainsi qu’aux cervicales. Il présentait également des dermabrasions à la hanche et au coude droit. Les médecins lui ont délivré un certificat mentionnant 10 jours d’Incapacité totale de travail (ITT). Il était ce jeudi en arrêt de travail.

Les deux collègues de la victime ont été particulièrement choqués et se sont vu attribuer 3 jours d’ITT chacun à ce titre.

Les forces de l’ordre ont retrouvé peu après le véhicule du mis en cause qui avait été incendié, dans le chemin du Mas d’Estagel. Une enquête a été ouverte et confiée à la sûreté départementale pour tentative de meurtre sur personne dépositaire de l’autorité publique.