Covid-19 : Jean Castex annonce la fermeture des boites de nuit pour quatre semaines

Jean Castex le 27 janvier 2021. (photo Alexis Sciard/IP3 Press/Maxppp)

Le Premier ministre Jean Castex annonce la fermeture des boites de nuit « à compter de vendredi » et pour quatre semaines, pour lutter contre la cinquième vague de Covid-19.

Les discothèques vont refermer leurs portes, pour quatre semaines a annoncé le Premier ministre Jean Castex ce lundi soir, lors d’une conférence de presse. « Cette mesure s’appliquera à partir de vendredi prochain. Le virus circule beaucoup chez les jeunes et le port du masque est difficile dans ces lieux. Nous le ferons en accompagnant économiquement les personnes concernées », a-t-il détaillé.

Le chef du gouvernement a fait état d’une « cinquième vague, qui circule dans toutes les catégories de population et dans tous les territoires, mettant sous tension des hôpitaux aux équipes déjà éprouvées par deux années de lutte contre le Covid ».

Renforcement du pass sanitaire

Jean Castex a également appelé « à lever le pied sur les événements dans la sphère privée, pour se protéger », invitant les Français à reporter les événements festifs en entreprise, comme les pots de départ ou les séminaires. Le chef du gouvernement a aussi annoncé un renforcement du pass sanitaire. « Pour passer cette cinquième vague, il est indispensable de contrôler plus le pass. Nous renforcerons les contrôles des forces de police mais la clé ne doit pas être seulement la peur du gendarme mais du virus et ses conséquences sur nos vies. Si nous savons être vigilants, si nous respectons ces consignes dans les trois prochaines semaines, nous passerons la vague », a-t-il expliqué.

Le Premier ministre souhaite par ailleurs ouvrir la vaccination aux enfants. « Nous projetons de l’ouvrir à tous les enfants sur la base du volontariat d’ici la fin de l’année », a indiqué Jean Castex, qui a également annoncé le passage au niveau 3 du protocole sanitaire pour les écoles primaires. Le port du masque sera de nouveau instauré dans les cours de récréation, et les repas aménagés pour limiter les brassages.

Des créneaux sans rendez-vous pour la dose de rappel pour les plus de 65 ans

« Dix millions de personnes ont déjà fait leur rappel. 15 millions de personnes supplémentaires pourront avoir leur rappel d’ici début janvier, ce qui est considérable », a aussi assure Jean Castex. « Nous allons augmenter le rythme, ouvrir de nouveaux centres pour ouvrir des rendez-vous ou même pour certains publics des créneaux sans rendez-vous. Les personnes de plus de 65 ans doivent accéder prioritairement aux doses de rappel, donc elles pourront accéder à des doses sans rendez-vous quel que soit le centre dans lequel ils se rendent ».