Covid-19 : Les hôpitaux et cliniques d’Île-de-France appelés à déprogrammer 40% des opérations pour libérer des lits

L'entrée des urgences de l’hôpital Hôtel Dieu à Paris. (Illustration/Actu17)

L’agence régionale de santé (ARS) d’Île-de-France a donné comme directive ce lundi de déprogrammer 40% des opérations, afin de pouvoir continuer à prendre en charge les malades du Covid-19.

L’agence régionale de santé (ARS) d’Île-de-France a donné « l’ordre ferme » aux hôpitaux et cliniques franciliens de déprogrammer 40% de leurs activités médicales et chirurgicales, afin d’augmenter le nombre de lits de réanimation qui sont consacrés aux malades du Covid-19, a annoncé lundi son directeur général, Aurélien Rousseau, dans un mail adressé à tous les responsables hospitaliers en Ile-de-France.

Jusqu’ici, seule une opération sur dix était déprogrammée en Île-de-France explique Le Parisien. La barre des 952 malades hospitalisés en réanimation a été franchie ce dimanche. Seuls 42 lits de soins critiques étaient encore disponibles pour les malades du coronavirus, et 69 pour les autres.

« Bien qu’il y ait des situations différentes, on se retrouve à avoir des difficultés de prise en charge des malades connues lors des autres vagues. Nous ne sommes plus sur un mode alerte mais sur un mode tension maximale avec la perspective qu’au cours de la semaine prochaine on dépasse le plafond de malades connu en vague 2 », explique Aurélien Rousseau dans son message, qui prévoit 15 jours difficiles.