Covid-19 : Olivier Véran évoque un possible «confinement partiel ou total» dans les Alpes-Maritimes


Le ministre de la Santé Olivier Véran, le 24 juillet 2020. (photo Alexis Sciard/IP3 Press/Maxppp)

Le ministre de la Santé Olivier Véran, en déplacement à Nice (Alpes-Maritimes) ce samedi, a annoncé de nouvelles mesures de restriction à venir pour le département, afin de lutter contre la propagation du coronavirus. La situation épidémique est, sur place, « particulièrement inquiétante » a-t-il déclaré.

Les chiffres de l’épidémie de Covid-19 ne sont pas bons dans les Alpes-Maritimes et notamment à Nice. En déplacement, Olivier Véran a annoncé que de nouvelles mesures allaient être prises « d’ici la fin du week-end ». « La situation nécessite des mesures complémentaires », a-t-il admis, évoquant un « une accentuation du couvre-feu, un confinement total ou partiel sur le département ».

Le taux d’incidence est particulièrement inquiétant dans les Alpes-Maritimes, avec 581 cas pour 100 000 habitants, et 750 cas pour Nice. « Autrement dit, à Nice, 500 personnes par jour tombent malades du Covid », a résumé le ministre de la Santé, précisant que la présence du variant anglais, notamment, explique ces mauvais chiffres.

Par ailleurs, Olivier Véran a annoncé la livraison dès lundi, de 3500 doses de vaccin Pfizer et de milliers de doses AztraZeneca dans les prochains jours.