Créteil : Ils frappent un livreur et volent son véhicule géolocalisé, les policiers les suivent à la trace


Illustration. (Flickr / A. Mager)

Quatre individus ont attaqué un livreur de colis Amazon à Créteil pour lui voler son véhicule rempli de colis. Ces derniers n’avaient pas pris en compte le fait que la voiture de cet employé était géolocalisée. Un suspect a pu rapidement être interpellé, le second s’est présenté au commissariat de lui-même.

Les livreurs de colis sont souvent pris pour cible par des voleurs, surtout en cette période de fêtes de fin d’année. Cette fois, c’est un jeune livreur de 20 ans travaillant pour Amazon qui a été agressé et frappé par quatre voleurs, à Créteil ce samedi soir.

Vers 19 heures, alors qu’il se trouvait allée de la Salamandre, près du lac, quatre individus ont fait irruption relate Le Parisien. L’un a frappé le jeune livreur en tournée, tandis qu’un autre s’est chargé de dérober les clefs de sa Renault Clio où se trouvaient de nombreux colis, ainsi que son téléphone portable. L’un des malfaiteurs a pris la fuite avec le véhicule, les trois autres à pied.

La BAC repère la Clio quelques minutes plus tard

Le quatuor pensait avoir fait le plus dur mais ne savait visiblement pas que le véhicule était géolocalisé. La police a rapidement été alertée de ce qu’il venait de se passer et les policiers de la Brigade anticriminalité (BAC) ont été avisés. Ces derniers n’ont pas eu de difficultés à retrouver la Clio.

Cette dernière a été localisée rue du Vieux-Bassin, quelques dizaines de minutes plus tard. A leur arrivée, l’homme qui était au volant du véhicule a pris la fuite en courant. Dans sa couse, il a fait tomber son permis de conduire et deux téléphones, l’un étant celui de la victime.


L’un des agresseurs cueilli à son domicile, des colis retrouvés

Les policiers n’ont pas perdu une minute et se sont rendus à l’adresse inscrite sur son permis de conduire, avenue François-Mitterrand, à côté de l’endroit où ils se trouvaient. Sur place, c’est la mère du suspect qui a ouvert. Le fuyard âgé de 22 ans a été immédiatement interpellé et placé en garde à vue.

Une perquisition a été menée à son domicile et les enquêteurs ont saisi plusieurs sacs contenant de nombreux colis qui venaient d’être volés.

Un autre suspect s’est présenté au commissariat un peu plus tard, assurant avoir participé à cette agression. Il a lui aussi été placé en garde à vue.

Le voisin du suspect faisait pousser du cannabis

Un troisième homme a été placé en garde à vue, pour une toute autre affaire. A l’issue de la perquisition, les policiers ont senti une odeur suspecte dans les partie communes de l’immeuble.

Une odeur de cannabis qui les a menée jusqu’à un autre logement où ils ont découvert 20 plants d’herbe et du matériel pour la faire pousser. Placé en garde à vue, le mis en cause a fait l’objet d’une ordonnance pénale.