Creuse : Trois membres d’une même famille retrouvés morts dans leur maison


Illustration. (JPstock/shutterstock)

Il s’agit vraisemblablement d’un double meurtre suivi d’un suicide. Trois membres d’une même famille sont décédés. Une enquête pour homicides a été ouverte.

C’est un infirmier à domicile qui a fait la macabre découverte dans deux maisons mitoyennes situées sur la commune d’Arfeuille-Châtain, dans le sud de la Creuse, raconte France Bleu. Lors de son passage quotidien ce dimanche, jour de la Saint-Valentin, il a retrouvé morte sa patiente de 87 ans qui gisait dans son lit, le visage maculé de sang.

Il a alors alors voulu prévenir le fils de la victime, un agriculteur âgé de 64 ans, par téléphone. Mais celui-ci n’a pas décroché. L’infirmier a donc décidé de se rendre au domicile du sexagénaire, dans la maison mitoyenne se trouvant sur une petite exploitation agricole. C’est à cet endroit qu’il l’a découvert inanimé et ensanglanté, le corps allongé sur le sol de la cuisine.

Alertés, les gendarmes ont ensuite trouvé un troisième corps dans un lit, celui d’une femme âgée de 61 ans, la mère du défunt. Les trois victimes ont été tuées par arme à feu.

L’homme a laissé deux lettres

La piste d’un drame familial est privilégiée. Les enquêteurs ont en effet trouvé deux lettres rédigées à la main par l’agriculteur. Il y laisse supposer avoir tué sa femme, puis sa mère avant de se donner la mort. Par ailleurs, une carabine 12 mm a été découverte au pied du défunt qui était chasseur précise La Montagne.

Les trois corps ont été transportés au centre médico-légal de Limoges afin qu’ils soient autopsiés. Les examens permettront aux gendarmes d’en savoir plus sur les faits. « Nous n’avions jamais eu de signalement pour des violences intrafamiliales, aucune intervention de la gendarmerie, aucune plainte, aucun écrit à la justice », a indiqué le procureur de la République, Bruno Sauvage, au quotidien régional.