🇫🇷 CRS hors service attaqués à Grenoble : Un suspect interpellé. L’un des policiers blessé à 45 jours d’ITT.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Un jeune suspect résidant dans le quartier du Mistral a été interpellé ce mercredi, dans l’enquête sur la violente agression de plusieurs policiers hors service, à Grenoble.

Plusieurs policiers de la CRS 43 en repos ce lundi, avaient décidé d’aller jouer à la pétanque sur les terrains se trouvant face au cantonnement de la CRS 47 où ils sont actuellement en déplacement.

En regagnant le cantonnement vers 20 heures, deux CRS en civil expliquent avoir été insultés par des jeunes en scooter et en moto. Certaines des insultes « auraient été clairement anti-police » a déclaré le procureur de la République de Grenoble ajoutant que les auteurs savaient donc « qu’ils s’adressaient à des CRS ».

Un policier a été « littéralement massacré »

Les policiers ont alors été roués de coups « par une dizaine d’individus » selon Jean-Marie Philips, délégué régional Est du syndicat Alliance pour les CRS. L’un des policiers a été « littéralement massacré » selon ce syndicaliste.

« Visiblement tout était préparé. Ça a été véritablement très rapide, mené comme une opération coup de poing » a expliqué Jean-Marie Philips à franceinfo.

Six semaines d’ITT

Le policier grièvement blessé (dont la photo a été diffusée sur Facebook), s’est vu prescrire six semaines d’ITT (Incapacité Totale de Travail) indique La Dépêche ce mercredi soir. Quatre autres policiers ont également été blessés selon ce même quotidien, dont deux arrivés durant l’agression pour défendre leurs collègues.

Un suspect placé en garde à vue

Ce mercredi après-midi dans le centre commercial de Grand’Place, un jeune suspect a été interpellé par les enquêteurs. Il serait le conducteur d’un scooter de type T-Max à l’origine du début de l’agression avec les CRS. Le suspect a été placé en garde à vue.

Actu17.