Déconfinement : Les cinémas et casinos rouvrent lundi, les stades dès le 11 juillet avec une limitation à 5000 personnes


Le cinéma UGC du Forum des Halles à Paris. (photo wikimedia)

Le gouvernement a annoncé la réouverture des cinémas ainsi que la reprise des sports collectifs à partir de lundi.

L’annonce a été faite dans la nuit de vendredi à samedi. Les cinémas, les centres de vacances, les casinos et les salles de jeux pourront rouvrir dès lundi. Une réouverture qui devra se faire « dans le respect de règles sanitaires strictes » mentionne le communiqué du Conseil de Défense et sécurité nationale (CDSN) réuni vendredi sous l’autorité du président de la République Emmanuel Macron.

« L’amélioration de la situation sanitaire permet en effet de lever certaines interdictions à condition que chacun maintienne une posture vigilante face à l’épidémie, a fortiori pendant la période estivale », est-il mentionné.

En outre, le gouvernement a décidé de permettre la reprise des activités de sports collectifs à partir de lundi « avec des mesures de prévention adaptées ». Néanmoins, les sports de combat restent interdits pour l’heure.

Les stades et hippodromes limités à 5000 personnes à partir du 11 juillet

Une nouvelle étape du déconfinement aura lieu le 11 juillet prochain, et marquera dans le même temps la fin de l’état d’urgence sanitaire dans la métropole. Les croisières fluviales pourront alors reprendre. « En coordination avec nos partenaires européens, il pourra être décidé de reprendre les croisières en mer entre les ports européens, pour les navires dont la capacité ne dépasse pas une limite fixée par arrêté ministériel », précise le communiqué.


D’autre part, les stades et les hippodromes seront de nouveau ouverts au public à cette date mais ne pourront pas accueillir plus de 5000 personnes. Les activités rassemblant plus de 1500 personnes seront soumises à une déclaration, comme c’est le cas pour les salles de spectacles.

Les boites de nuit pas avant septembre

De nouveaux assouplissements pourraient intervenir en septembre « sous réserve d’une nouvelle évaluation de la situation épidémiologique ». Les foires, les expositions et les salons ainsi que « le cas échéant » les boites de nuit et les croisières maritimes pourraient reprendre leurs activités.