📱Des emplacements militaires américains dévoilés par une application de fitness.

par Y.C.
A U.S. Special Forces Soldier with Combined Joint Special Operations Task Force-Afghanistan and Afghan National Army Commandos with the 3rd Company, 3rd Special Operations Kandak move toward a compound during a clearance operation in Bahlozi, Maiwand district, Kandahar province, Afghanistan, Jan. 1, 2014. (DoD photo by Staff Sgt. Bertha A. Flores, U.S. Army/Released)

Une situation peu confortable pour l’État-Major des Armées américaines.

Un chercheur sur Twitter a révélé qu’une application de fitness, utilisée par de nombreux militaires américains, affichait sur une carte publique leurs positions GPS, bivouacs et itinéraires compris.

Des informations confidentielles rendues publiques

Des données sensibles de positions de troupes militaires américaines, et par ricochet de leurs alliés, ont été rendues publiques par une application de fitness développée par Strava Labs, rapporte France Info. En plus de dévoiler des positions militaires fixes, on peut voir les itinéraires empruntés par des soldats.

Des « sillons » numériques très visibles

Capture d’écran Twitter

Si aux États-Unis et en Europe, les « sillons lumineux » tracés par l’application sur une cartographie ne sont pas exploitables, au vu du nombre élevé d’utilisateurs, ce n’est pas le cas partout dans le monde… On se rend compte qu’un faible taux d’utilisateurs sur un territoire fait apparaître des sillons très visibles sur la cartographie : c’est le cas pour la Syrie, l’Irak et l’Afghanistan par exemple… Où les seuls utilisateurs de l’application sont des militaires.

Capture d’écran Twitter

Ces données pourraient tomber entre des mains ennemies – si ce n’est pas déjà le cas – et se révéler très dangereuses pour les soldats.

Actu17.