Des policiers visés par des «bombes d’excréments» durant la manifestation des Gilets jaunes à Marseille et à Montpellier.


Illustration. (Gérard Bottino / Shutterstock)

Trois policiers ont été la cible de sacs remplis d’excréments ce samedi 2 mars à Marseille, au cours de la manifestation des Gilets jaunes pour l’acte XVI. Des faits qui se sont également produits à Montpellier.

De nombreux messages appelant à la fabrication de « bombes d’excréments » avaient été diffusés sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook, au cours de la semaine comme nous l’avions évoqué.

À Marseille ce samedi, trois policiers de la BAC nord ont été visés par des sacs remplis d’excréments a expliqué le syndicat Alliance par la voix de son Secrétaire général adjoint de la région PACA, Rudy Manna.

Plusieurs policiers de la Bac Nord de Marseille ont reçu des jets d’excréments ce samedi. (DR)

« Jamais ils n’ont été aussi humiliés ! »

« Ils en avaient dans les cheveux, sur les chaussures, ils ont dû jeter leurs fringues. Jamais, m’ont-ils dit, ils n’ont été aussi humiliés ! » a-t-il expliqué à La Provence. « Et comme c’était vraiment une après-midi de merde, les douches ne marchant pas au commissariat Nord, ils ont dû se nettoyer à l’eau glacée dans le garage… » a ajouté le syndicaliste.

« Un fonctionnaire de la BAC Marseille a été blessé au coude par un projectile rempli d’excréments » a annoncé de son côté la préfecture de police.


Jets d’excréments et cocktail Molotov à Montpellier

Des faits qui se sont également produits à Montpellier où là aussi, des policiers ont reçu des jets d’excréments. De nombreux incidents ont éclaté au cours de la manifestation, trois policiers ont été blessés par le jet d’un cocktail Molotov.