Deux-Sèvres : Le forcené armé voulait « faire sauter du bleu et des pompiers »


Illustration. (Shutterstock)

Armé, l’homme menaçait de se suicider et de faire sauter l’immeuble au gaz.


L’opération des gendarmes du Peloton d’Intervention et de Surveillance de la Gendarmerie (PSIG) de Niort et de la brigade de Saint-Maixent-l’École a débuté dimanche vers 22 heures. Elle a duré près de trois heures. Un forcené âgé de 37 ans s’était retranché chez lui, dans une habitation de Saint-Maixent-l’École dans les Deux-Sèvres, armé d’un couteau.

Il voulait « faire sauter du bleu et des pompiers »

Les gendarmes ont fait face à un homme déterminé à les attaquer. Armé d’un couteau, il menaçait de se donner la mort et de faire sauter l’immeuble au gaz. L’immeuble a donc été rapidement évacué par les pompiers.

Durant les négociations avec les militaires, le forcené a affirmé qu’il voulait « faire sauter du bleu et des pompiers », rapporte le commandant la compagnie de gendarmerie de Niort. Le PSIG a finalement donné l’assaut dans l’appartement, après s’être assuré qu’aucune bouteille de gaz n’était présente.

Hospitalisation d’office

Maîtrisé par les gendarmes, le trentenaire a été conduit aux urgences pour un examen. Il a ensuite été hospitalisé d’office en service psychiatrique, relate France Info.