🇫🇷 Digne-les-Bains : Les surveillants de la prison découvrent un trou percé par des détenus dans le plafond d’une cellule.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Deux détenus avaient creusé le plafond de leur cellule avec… des fourchettes.

Cette découverte fait écho à l’évasion réussie de deux autres détenus de la Maison d’Arrêt de Colmar qui ont utilisé la même méthode. Alors que les premiers réussissaient la grande évasion, les seconds détenus dans la Maison d’Arrêt de Digne-les-Bains se faisaient attraper.

Une fourchette au bout d’un manche à balai

Deux des quatre détenus d’une même cellule creusaient depuis quelques jours vraisemblablement. La découverte a été faite ce mardi. Avec l’aide de fourchettes placées au bout de manches à balai, les candidats à l’évasion étaient parvenus à percer deux épaisseurs de plafond, situé à 3 mètres de hauteur.

Une troisième couche de béton de 8 cm d’épaisseur

Un responsable syndical FO raconte : « Ils prennent appui sur les tuyaux de chauffage situés à 1 m du sol, et grimpent sur le rebord de la fenêtre à environ 2 m de haut. C’est de là qu’ils ont commencé à creuser le trou. »

Et de poursuivre : « Ils avaient commencé à attaquer le plancher constitué de béton et de poutres en bois. Heureusement que notre maison d’arrêt est solide car nos pieds nickelés candidats au chantier école de l’évasion avaient encore du boulot sur la planche puisque s’ils avaient réussi à percer ce troisième obstacle, derrière il restait quand même une dalle de 8 cm de béton ! »

Un poster pour cacher le trou

Les détenus ont eu de la suite dans les idées et avaient placé un poster de moto au plafond pour cacher le trou. Mais cela a mis la puce à l’oreille des surveillants qui ont finalement découvert l’ouvrage.

Les deux individus ont été transférés à Luynes. Deux enquêtes, judiciaire et pénitentiaire, sont en cours, rapporte La Provence.

Actu17.