🇫🇷 Disparition de Maëlys : ce que l’on sait pour le moment.

Photos AFP

Pour vous éclairer sur la situation actuelle de l’enquête, voici les « indices graves et concordants » qui ont mené au placement en détention provisoire du principal suspect.

● L’homme s’est absenté durant la soirée. Il a déclaré s’être absenté pour se rendre chez lui, changer sa chemise tachée de vin.

● Des égratignures au bras et au genou.
Le suspect principal a déclaré qu’il s’était blessé en faisant du jardinage au milieu de framboisiers.

● Sa voiture lavée le lendemain du mariage.
L’homme de 34 ans a indiqué qu’il avait nettoyer sa voiture dans le but de la vendre. Un nettoyage méticuleux qui n’avait pas permis de découvrir de traces de Maëlys au laboratoire privé chargé des premières analyses ADN.

● Des traces ADN de la petite fille découvertes par l’IRCGN sur un élément de commande de sa voiture.
Le suspect a finalement déclaré que la petite fille était montée à l’arrière se sa voiture avec un petit garçon pour vérifier la présence ou non d’un chien dans le coffre. Cette déclaration n’explique pas la présence d’ADN de Maëlys à l’avant du véhicule.

Le mis en examen nie tout enlèvement de la petite fille.

L’appel à témoins de la gendarmerie nationale.

Actu17.