Disparition d’Emiliano Sala : le pilote de l’avion n’était pas habilité à transporter des passagers payants.


David Ibbotson était le pilote de l'avion devant amener Emiliano Sala à Cardiff. (photo Facebook)

Le pilote du monomoteur disparu David Ibbotson, ne disposait pas de l’habilitation de transport de passagers payants.


La révélation du Times of London pose de nouvelles questions. David Ibbotson, 59 ans, qui était aux commandes de l’avion qui a disparu au dessus de la manche ce lundi soir, n’était pas habilité à transporter des passagers payants.

L’homme disposait d’un certificat de pilotage à titre privé explique le media anglais, après avoir consulté le registre de l’Aviation fédérale de l’aviation (FAA).

Pour obtenir une licence de transport de passagers payants, David Ibbotson aurait dû effectuer davantage d’heures de vol et d’entraînement.

« Je suis un peu rouillé avec le système d’atterrissage aux instruments »

Alors que plusieurs médias affirment qu’un autre pilote, Dave Henderson, se trouvait sur le tarmac au moment de l’embarquement lundi soir, ce dernier a déclaré à Ouest-France qu’il n’était pas venu à Nantes depuis un an. Dave Henderson est un pilote chevronné.

Reste à savoir qui a confié à David Ibboston les commandes de ce vol. L’homme avait d’ailleurs écrit sur Facebook qu’il était « un peu rouillé avec le système d’atterrissage aux instruments », après le vol aller en provenance de Cardiff.

(capture écran Facebook)

Les recherches stoppées

La police de Guernsey en charge d’organiser les recherches a annoncé la fin des opérations ce mercredi en fin de journée, alors qu’aucune trace de l’avion et des deux occupants n’a été découverte.

« Les chances de survie à ce stade sont extrêmement minces » a-t-elle mentionné.

« Il ne peut pas avoir disparu comme ça ! »

Une décision qui ne convient pas à la famille et aux proches du footballeur de 28 ans, qui implorent les secouristes de reprendre les recherches. « S’il vous plaît, n’arrêtez pas les recherches. Nous comprenons (la complexité de la) tâche, mais n’arrêtez pas les recherches » a déclaré la sœur d’Emiliano Sala à la presse anglaise.

« La seule chose que je demande, a-t-il déclaré à la presse, c’est qu’ils continuent à chercher. Il ne peut pas avoir disparu comme ça » a lancé son père, Horacio Sala, depuis l’Argentine.

Une pétition en ligne a également été lancée « pour la reprise des recherches », par un fan de football. En fin de matinée ce vendredi, elle avait réuni plus de 45 000 signatures.