Donald Trump dit avoir annulé des frappes contre l’Iran «10 minutes avant» le début de l’opération


(photo Gage Skidmore/Flickr)

Donald Trump affirme sur Twitter ce vendredi qu’il a annulé des frappes devant cibler l’Iran et plus précisément « trois sites », « 10 minutes avant » le début de l’opération.

L’information avait d’abord été révélée par le New York Times. Le président américain Donald Trump avait validé une opération contre plusieurs cibles en Iran, comme des radars ou des batteries de missiles. Des frappes qui n’ont finalement pas eu lieu puisque Donald Trump affirme dans une série de tweets, qu’il a changé d’avis seulement quelques minutes avant le début de l’opération. « Dix minutes avant les frappes, je les ai annulées », a-t-il écrit.

Les frappes devaient viser « trois sites » et Donald Trump a affirmé qu’il avait été informé que cette opération causerait la mort de 150 personnes. En outre, un représentant de haut rang de l’administration, cité par le New York Times, affirme qu’aucun missile n’a été tiré.

Un drone américain détruit par l’Iran

Ces nouvelles tensions entre les États-Unis et l’Iran apparaissent après qu’un drone américain a été abattu ce jeudi alors qu’il se trouvait, selon Donald Trump, dans l’espace aérien international. Selon Téhéran, l’engin se trouvait dans son espace aérien.

Le président américain a par ailleurs expliqué que ces frappes, finalement annulées, n’auraient pas été une réponse « proportionnée » à la destruction du drone.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, Donald Trump a fait parvenir un message aux autorités iraniennes afin de les informer du fait qu’une attaque était imminente selon plusieurs sources gouvernementales iraniennes. Le président américain aurait aussi fait part de sa volonté de dialogue.