Douai : Un homme poignardé à mort dans un appartement, un suspect en garde à vue


Illustration. (Gérard Bottino / Shutterstock)

Un drame s’est noué dans la nuit de vendredi à samedi dans le huis clos d’un appartement de Douai (Nord). Un homme a été tué d’au moins un coup de couteau lors d’une altercation dont les contours sont encore flous.

Deux hommes âgés d’une trentaine d’années se sont affrontés dans un logement du premier étage d’une maison de ville, située dans la rue des Ferronniers à Douai, ce samedi vers 2 heures du matin. L’un a porté au moins un coup de couteau à l’autre, apparemment au niveau de la carotide, qui lui aurait sectionné une artère, relate La Voix du Nord.

D’après des informations recueillies dans le voisinage, un couple de Brésiliens occupe ce logement. Il sont mariés depuis un an environ et la femme est enceinte. L’auteur du coup de couteau serait l’homme du couple.

Alertés, les policiers sont intervenus et ont découvert la victime inconsciente, qui gisait dans une mare de sang. Ils lui ont prodigué les premiers secours, en attendant l’arrivée des sapeurs-pompiers.

Des couteaux ensanglantés saisis sur place

Ces derniers ont pris le relais pour tenter de réanimer le trentenaire, mais en vain, il a succombé à ses blessures. L’auteur présumé du coup de couteau mortel a été interpellé. Il était blessé au visage, et semblait ivre, précise Lilleactu. Les secours l’ont transporté sous escorte policière à l’hôpital. Il a été placé en garde à vue différée dans le cadre d’une enquête criminelle.


Sa compagne est restée chez elle, sous la surveillance d’un médecin du Samu. La scène de crime a été préservée pour que des constations soient effectuées par les techniciens de l’identité judiciaire. Sur place, les enquêteurs ont découvert et saisi des couteaux ensanglantés.

Le domicile placé sous scellé

Samedi matin, la rue piétonne était interdite d’accès pour faciliter le travail des agents de la police technique et scientifique et des enquêteurs. Les opérations se sont poursuivies jusqu’à 15h30. Un peu avant le départ des policiers, deux employés d’une entreprise de pompes funèbres sont venus enlever le corps du défunt.

Le logement a été placé sous scellé judiciaire. L’épouse du suspect devrait être auditionnée dès que possible par les policiers de la Sûreté urbaine de Douai, en charge de l’enquête.