Douai : Un homme tué à coups de pierre par plusieurs individus pour quelques centaines d’euros


Le corps de Thomas Dubois a été retrouvé le 1er juin à Douai. (photo Facebook)

Thomas Dubois, 38 ans, ancien militaire du premier R.A.Ma (régiment d’artillerie de marine), a été tué à coups de pierre par plusieurs agresseurs qu’il venait de rencontrer. Ces derniers lui ont dérobé quelques centaines d’euros et ont dissimulé son corps. Cinq suspects doivent être mis en examen dans les prochaines heures.

Son corps a été découvert ce samedi 1er juin à Douai (Nord) sur une friche, il était dissimulé sous des feuillages. Thomas Dubois était porté disparu depuis le 24 mai et la police nationale avait lancé un appel à témoins pour le retrouver.

Rapidement, une enquête avait été ouverte et les enquêteurs de la police judiciaire de Lille agissaient sur commission rogatoire d’un juge d’instruction ; les premiers éléments ayant montré que la victime avait été tuée.

Ce lundi après-midi, six personnes âgées de 20 à 30 ans ont été interpellées. Il s’agit de trois couples explique France 3. Ils ont été placés en garde à vue. Les suspects auraient reconnu les faits mais « leur récit ne converge pas à 100% » a précisé le procureur de la République de Douai, Frédéric Teillet.

Trois hommes l’auraient violemment frappé, avec une « lourde pierre »

« Il ressort de l’ensemble du dossier que cinq des six personnes, trois hommes et deux femmes, participaient à une partie de pêche sur les lieux » le 27 mai, a expliqué le magistrat. Il s’agit du jour où Thomas Dubois a disparu. C’est au cours de cette partie de pêche qu’ils ont rencontré la victime qu’ils ne connaissaient pas.


Ils « ont sympathisé et au cours de la soirée, les trois hommes ont commis des violences sur la victime dans le but de lui prendre son argent », a ajouté le procureur. Thomas Dubois a été tué après avoir été frappé avec « une lourde pierre ».

Les auteurs présumés se seraient partagés l’argent

Les agresseurs se seraient ensuite partagés l’argent au domicile de l’un d’entre eux, sans que l’on connaisse le montant exact du butin qui s’élèverait à « plusieurs centaines d’euros ». Le lendemain, deux des mis en cause seraient revenus sur le lieu du drame pour dissimuler le corps de la victime sous des feuillages, à l’endroit où le corps a été découvert le 1er juin lors des recherches.

Cinq suspects doivent être mis en examen et écroués

Cinq des six suspects doivent être déférés ce mercredi soir en vue de leurs mises en examen. Le parquet a requis la mise en examen des trois hommes pour vol avec violences ayant entraîné la mort, ainsi que pour modification et destruction de scène de crime pour les deux mis en cause soupçonnés d’être revenus sur les lieux, pour dissimuler le corps de la victime.

Par ailleurs, le parquet a requis la mise en examen des deux femmes pour non-empêchement de crime et recel de vol ayant entraîné la mort. Le placement en détention provisoire des cinq suspects a également été requis.

Les obsèques de Thomas Dubois se dérouleront samedi à Dorignies-lez-Douai.