🇦🇫 Double attentat suicide revendiqué par l’EI à Kaboul : au moins 26 morts et une soixantaine de blessés.

par Y.C.

La double attaque a été rapidement revendiquée par l’EI. Le second kamikaze s’est fait volontairement exploser autour des journalistes venus couvrir la première déflagration.

Nouvelle journée sanglante en Afghanistan ce lundi. Deux explosions coordonnées ont frappé la capitale afghane à l’heure de pointe.

Le premier kamikaze s’est fait exploser près du secteur du siège des renseignements afghan (NDS). Un second kamikaze s’est alors fait exploser, environ 30 minutes plus tard, au milieu des journalistes et photographes venus couvrir l’attentat, mais également des services de santé.

Le tueur s’est semble-t-il fait passer pour un journaliste, en montrant une carte de presse explique le porte parole du ministère de l’intérieur afghan. L’homme était aussi muni d’une caméra indique France 24.

Au moins 26 personnes ont été tuées selon un dernier bilan des autorités, une soixantaine d’autres blessées.

Neuf journalistes et quatre policiers tués

Parmis les morts figure un photographe de l’AFP, Shah Marai. Il était également chef du bureau à Kaboul de cette même agence et travaillait sur place depuis 1996.

Au total, neuf morts sont des journalistes. Huit travaillaient pour des médias locaux, l’un notamment pour la chaîne d’informations Tolo News.

Quatre policiers ont également été tués dans les deux explosions ont annoncé les autorités.
Le groupe EI a revendiqué le double attentat suicide.

11 enfants tués dans une troisième attaque

Quelques heures plus tard, un autre individu à bord d’un véhicule a ouvert le feu sur des militaires étrangers, dans la province de Kandahar, dans le sud du pays. 11 enfants ont été tués par les tirs du tueur, alors qu’ils étaient en train d’étudier dans une école religieuse, à proximité de l’attaque a indiqué la police.
Actu17.