Doubs : Deux policiers sauvent la vie d’un bébé de 14 jours qui s’étouffait


Illustration. (pixabay)

La réactivité de deux policiers a permis de sauver la vie d’un nourrisson âgé de 14 jours qui était en train de s’étouffer au domicile familial, à Besançon (Doubs).

Jean-Michel et Thierry, deux policiers de Besançon, étaient en service dans la nuit de dimanche à lundi lorsqu’un appel général a été diffusé vers 01h15 sur les ondes police. Leur collègue opérateur radio venait en effeet de recevoir l’appel d’une mère en pleure raconte L’Est Républicain. Son bébé de 14 jours était en train de s’étouffer.

Les deux policiers n’ont pas perdu une seconde et sont partis rapidement à bord de leur voiture de service, gyrophares et sirènes « deux-tons » allumés, en direction de la rue de Vésoul. Sur place, ils sont tombés sur le père et son bébé dans les bras. « L’enfant était blanc, les bras tombant », expliquent les fonctionnaires au quotidien.

« Le médecin nous a dit que ça s’était joué à quelques secondes »

Thierry a alors pris le nourrisson et a commencé « à lui tapoter doucement sur le dos », tandis que son collègue tentait de faire déglutir le bébé avec ses doigts. Alors que le SAMU n’était pas encore arrivé sur place, l’inquiétude a commencé à monter chez les deux fonctionnaires. Fort heureusement, quelques instants après, le bébé a commencé à recracher du lait et s’est mis à pleurer.

Les médecins du SAMU sont alors arrivés et ont pris en charge la petite fille âgée de seulement 14 jours. « Le médecin nous a dit que ça s’était joué à quelques secondes », racontent les policiers héroïques. Nul doute qu’ils n’oublieront pas cette intervention et le bonheur de voir ces parents rassurés.