Doubs : Un masseur-kinésithérapeute mis en examen pour des agressions sexuelles sur des personnes handicapées


Illustration. (Pixabay)

Un masseur-kinésithérapeute est soupçonné d’avoir commis plusieurs agressions sexuelles dans le cadre de son activité. Cinq plaintes ont déjà été recensées à son encontre.

Les faits pour lesquels un masseur-kinésithérapeute a été mis en examen en fin de semaine dernière sont particulièrement graves. Il est poursuivi pour « agressions sexuelles sur personnes vulnérables », rapporte France Bleu.

Cet homme âgé d’une quarantaine d’années exerçait en tant que praticien libéral essentiellement dans le Doubs et intervenait notamment au sein d’une institution spécialisée pour personnes handicapées de Montbéliard.

Vendredi, il a été interpellé et placé en garde à vue après que cinq résidents de cet  établissement ont déposé plainte contre lui pour des gestes inappropriés. Les faits se seraient produits de 2018 à 2019, précise L’Est Républicain.

Placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d’exercer

Longuement auditionné par les enquêteurs durant sa garde à vue, le suspect a fait l’objet d’une mise en examen assortie d’un contrôle judiciaire avec interdiction d’exercer son activité.


Les investigations se poursuivent dans le cadre d’une information judiciaire. Les enquêteurs tentent désormais d’identifier d’éventuelles autres victimes auprès des établissements qu’il a fréquentés sur la période incriminée.