Drôme : Un ambulancier condamné pour l’agression sexuelle d’une patiente de 18 ans qu’il transportait


Illustration. (Wikimedia)

Âgée de 18 ans au moment des faits, la  jeune femme s’est suicidée quelques jours après avoir déposé plainte contre son agresseur.

Le tribunal correctionnel de Valence (Drôme) a condamné, ce mardi, un ambulancier âgé de 50 ans pour l’agression sexuelle d’une jeune femme qu’il transportait. Absent à l’audience, il a écopé de 5 ans de prison ferme avec mandat de dépôt. Une sanction couplée à une amende de 15 000 euros pour préjudice moral.

Une patiente affaiblie psychologiquement

Les faits se sont produits le 30 avril 2010. La jeune femme de 18 ans, Julie, venait de faire une tentative de suicide et avait été prise en charge par l’ambulancier à Valence. Il devait la transporter à l’hôpital psychiatrique de Privas, relate France Bleu.

Sur le trajet, la malheureuse avait été agressée sexuellement par le quinquagénaire qui avait profité de sa faiblesse psychologique.

Elle se suicide après avoir déposé plainte

La jeune femme avait trouvé le courage de déposer plainte trois ans après les faits. Mais quelques jours plus tard, elle s’est donné la mort, à l’âge de 21 ans.


C’est sa mère qui l’avait poussée à déposer plainte, pour qu’elle se reconstruise et que d’autres victimes soient épargnées. « Rétroactivement, je pense que Julie n’était pas en mesure de vivre la surcharge de stress lié à cette affaire donc c’est un regret que je porterai toute ma vie », a-t-elle confié.