Dunkerque : Un commando armé prend en otage des marins sur le cargo qui contenait de la cocaïne


Le "Trudy". (DR)

L’équipage du cargo le « Trudy » a été pris en otage par une dizaine d’hommes armés dans la nuit de dimanche à lundi, à Dunkerque (Nord). Les auteurs sont en fuite. Un peu plus d’une tonne de cocaïne a été saisie dans ce navire le 1er octobre dernier, par les douanes. Le bateau est depuis immobilisé.

Une vingtaine de marins ont été pris en otage la nuit dernière, dans le « Trudy », un cargo immobilisé au port de Dunkerque depuis le 2 octobre, raconte La Voix du Nord. Un commando d’une dizaine d’individus armés, a fait irruption sur le navire entre 2 heures et 5 heures. Les victimes ont été ligotées, certaines ont subi des violences.

Les agresseurs ont forcé le commandant de bord à faire une fouille du bateau. Le commando avait manifestement l’intention de récupérer la cocaïne qui avait été stockée sur le navire. Ce qu’il ne savait visiblement pas, c’est que cette drogue – 1,1 tonne de cocaïne cachée dans la coque du cargo – a été saisie par les douaniers le 2 octobre dernier. Le navire est depuis immobilisé au port.

Les douanes ont saisi 1,1 tonne de cocaïne sur le « Trudy », le 1er octobre. (photo Douane française)

A l’arrivée des gendarmes en charge de la sûreté portuaire, les auteurs avaient pris la fuite. Ces derniers sont donc parvenus à s’introduire dans l’enceinte portuaire, très sécurisée. Il pourrait être des ressortissants russes d’après le quotidien régional. « À ce stade, il n’y a pas eu d’interpellations », a souligné le parquet, à nos confrères. « Mais ce sont visiblement des personnes bien organisées ». La police judiciaire de Lille a été chargée de ce dossier.

Le navire venait du Brésil

C’est une enquête du service national de renseignement des douanes qui a permis de saisir, au début du mois, cette importante cargaison de 1,1 tonne de cocaïne, qui représente plus de 60 millions d’euros. Le « Trudy », immatriculé au Liberia, était parti du Brésil, avait fait escale en Espagne et devait livrer sa cargaison de craie à Anvers. L’équipage présent au moment de cette saisie a été interpellé et placé en garde à vue. Ce sont de nouveaux marins qui étaient présents à bord la nuit dernière.

Au Havre (Seine-Maritime), un chauffeur routier a été enlevé le 1er octobre. Il transportait sans le savoir 677 kilos de cocaïne dans sa cargaison. Deux des auteurs présumés ont été mis en examen pour pour enlèvement, séquestration et association de malfaiteurs, avant d’être écroués.