Emmanuel Macron annonce la création d’un statut de «mort pour le service de la République»


Emmanuel Macron à l'Élysée, le 23 juillet 2020. (photo Frederic Legrand - COMEO/shutterstock)

Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’un statut de « mort pour le service de la République » qui pourrait entrer dans la loi.

Le chef de l’État annonce ce vendredi dans une vidéo publiée sur Twitter une mesure visant à rendre hommage aux agents du service public « décédés dans des circonstances exceptionnelles » qui, « sans nécessairement être militaires ou policiers, meurent alors qu’ils accomplissent leur mission ». « La République française sait ce qu’elle doit à celles et ceux qui sont morts pour la France ou pour le service de la Nation », affirme Emmanuel Macron. Ce statut sera baptisé : « Morts pour le service de la République ».

« Lorsque des citoyens sont emportés dans une opération de secours alors qu’ils s’entraînent pour défendre la France, ou parce qu’en pleine pandémie, ils prennent soin de la vie des autres. Nous avons le devoir, là aussi, de reconnaître qu’ils ont porté la solidarité jusqu’au sacrifice », déclare Emmanuel Macron, ajoutant que « leur engagement nous oblige en retour, par-delà leur mort ».

Un projet d’amendement ce vendredi

Le gouvernement va proposer ce vendredi un projet d’amendement en ce sens au Parlement précise le président de la République. Ce nouveau statut doit notamment permettre aux enfants des agents publics décédés « de devenir des pupilles de la République ». Ces derniers pourront alors accéder à un « soutien matériel, un soutien moral pour les aider à s’élever et à grandir », détaille le chef de l’État.