Épinay-sur-Seine : Les policiers et les pompiers tombent dans un guet-apens

Les policiers ont été pris pour cible dans un guet-apens à Épinay-sur-Seine. (capture écran/Option nuit)

Les policiers et les sapeurs-pompiers sont tombés dans un guet-apens ce mardi soir à Épinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis). De nombreux individus s’en sont pris à eux. Les fonctionnaires ont répliqué par des moyens lacrymogènes notamment.

Plusieurs appels vers minuit ont signalé à la police des feux de conteneurs poubelles sur l’avenue de la Marne à Épinay-sur-Seine. Des requérants ont précisé aux forces de l’ordre qu’une barricade avait aussi été installée au milieu de la chaussée.

Un équipage du commissariat de la ville et un second de la brigade anticriminalité de Seine-Saint-Denis (BAC 93N) se sont rendus sur place, pour sécuriser l’intervention des sapeurs-pompiers.

Des projectiles et des tirs de mortiers d’artifice

A leur arrivée, ils ont constaté qu’il n’y avait en fait qu’un conteneur poubelle qui avait été incendié. Les forces de l’ordre ont alors été la cible de nombreux jets de projectiles et tirs de mortiers d’artifice de la part d’un groupe d’individus qui attendaient leur arrivée. D’autres agresseurs se trouvaient dans les étages d’un bâtiment de l’avenue.

Pour se défendre, les policiers ont utilisé des grenades lacrymogènes et ont tiré à plusieurs reprises avec leur lanceur de balle de défense (LBD). Le syndicat Option Nuit a diffusé des images des faits.

Aucun blessé n’est à déplorer après cette intervention. Il n’y a pas eu non plus d’interpellation. « Depuis un mois les nuiteux (les policiers travaillant la nuit, ndlr) font l’objet de guet-apens ! A quand une réponse pénale adaptée ? », s’exclame l’organisation syndicale. Une enquête a été ouverte pour tenter d’identifier les auteurs de cette agression planifiée.