Épinay-sur-Seine : Une femme poignardée à mort en pleine rue, son ex-compagnon interpellé

Illustration. (Actu17)

Un homme de 51 ans récemment sorti de prison a été placé en garde à vue ce vendredi soir. Il est accusé d’avoir poignardé à mort son ex-compagne de 45 ans en pleine rue, à Épinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis). Le suspect s’est rendu de lui-même à la police.

Les faits se sont déroulés la nuit de vendredi à samedi à Épinay-sur-Seine. Vers 19h55, les forces de l’ordre reçoivent l’appel de riverains qui signalent une violente agression dans l’allée Carpeaux. La patrouille de police s’y rend rapidement et découvre un attroupement.

Sur le sol git le corps d’une femme de 44 ans qui ne respire plus. Les policiers ne perdent pas une seconde et tentent de la réanimer en effectuant un massage cardiaque. Les secours rejoignent les fonctionnaires et prennent le relais. Pompiers et médecins du SAMU, tentent en vain de sauver la victime qui a essuyé plusieurs coups de couteau. Cette dernière est finalement décédée à 20h37.

« C’est ma femme, elle m’a trompé »

Des témoins indiquent aux policiers que l’agresseur a pris la fuite dans l’allée Rodin où il s’est débarrassé d’un couteau dans un buisson. Il aurait lancé : « c’est ma femme, elle m’a trompé », avant de prendre la fuite. Les enquêteurs ont retrouvé l’arme du crime, un grand couteau de cuisine, dans les fourrées. Le suspect s’est finalement constitué prisonnier un peu plus tard au commissariat d’Épinay-sur-Seine, avant d’être placé en garde à vue dans les locaux du service départemental de police judiciaire de Seine-Saint-Denis (SDPJ 93).

Le tueur présumé était récemment sorti de prison, semble-t-il début octobre. L’homme avait été condamné à un an de prison dont six mois ferme pour des violences conjugales sur la même victime indique Le Parisien. La défunte – mère de deux enfants – faisait quant à elle l’objet du dispositif « femmes en très grand danger » (TGD) et possédait à ce titre un téléphone disposant d’un bouton d’appel d’urgence, qui permet d’être mis en ligne avec la police sans délai.

La suite des investigations permettra d’éclaircir les circonstances de ce terrible drame.