🇪🇸 Espagne : Un homme de 29 ans décédé reprend connaissance sur la table d’autopsie.

par Y.C.
Illustration D.R.

Un homme de 29 ans décédé, sur lequel une autopsie allait être pratiquée, a repris connaissance.

Un détenu d’une prison de la province des Asturies en Espagne, a mis fin à ses jours en absorbant des médicaments.

Un décès constaté par 3 médecins

Deux médecins ont constaté le décès et le corps du défunt a été transféré à la morgue locale en l’attente d’une autopsie demandée par la Justice.

Un troisième médecin a confirmé, deux heures plus tard, le décès de Gonzalo Montoya Jiménez et son corps a été mis en chambre froide.

Des bruits en provenance du sac mortuaire

Le lendemain, le corps a été sorti de la chambre froide pour être autopsié. Le médecin légiste a alors entendu des ronflements provenant du sac noir qui contenait le cadavre.

Le légiste a ouvert le sac et le « décédé » s’est mis à crier et à sortir ses bras. Conduit à l’hôpital, le « défunt » a été examiné, il est soigné pour une pneumonie due à sa nuit dans un frigo.

Catalepsie

L’état dans lequel se trouvait Gonzalo Montoya Jiménez au moment du constat établi par les médecins est celui de la catalepsie qui n’est autre qu’une perte ponctuelle de la contraction volontaire des muscles de l’organisme. Un individu dans un état de catalepsie peut rester plusieurs heures dans la même position laissant à penser qu’il est décédé rapporte Le Parisien.

Actu17.