Espagne : Il avoue avoir tué et découpé sa mère en petits morceaux avant de la manger.


Capture vidéo (Twitter @Policia)

Le fils de la victime de 66 ans a avoué avoir découpé le corps de sa mère. Les policiers ont découvert plus de mille morceaux enfermés dans des boîtes réparties dans toute la maison.

Pour les intervenants, la scène était véritablement « terrifiante ». Jeudi, des policiers se sont rendus au domicile d’une sexagénaire, situé dans un quartier résidentiel de Salamanca à Madrid.

Un porte-parole de la Police Nationale espagnole a déclaré : «[…] une amie de la défunte a dénoncé le fait qu’elle ne la voyait plus depuis environ un mois, une patrouille de police s’est rendue au domicile et à découvert la femme démembrée », relate El Mundo.

Des centaines de morceaux du corps de la victime


Immédiatement, les policiers ont interpellé le fils de la sexagénaire, Alberto Sanchez Gomez, âgé de 26 ans, qui se trouvait sur place. D’après les services de police, le jeune homme avait déjà été arrêté douze fois pour des mauvais traitements sur sa mère.

Les policiers ont découvert de nombreuses boîtes en plastique réparties dans la cuisine, dans divers meubles de la maison ainsi que dans le réfrigérateur, contenant plus de mille morceaux du corps de la défunte.

Il avoue des actes de cannibalisme

Lors de sa garde à vue, le suspect est passé aux aveux. Dans un récit circonstancié, Alberto Sanchez Gomez a expliqué aux enquêteurs avoir tué puis découpé minutieusement sa mère, avant d’en manger une partie.